Menu Fermer

Le développement durable : un « mode » de vie ?

Le développement durable impacte directement la manière de penser de vivre ensemble.

Mais comment devons-nous faire ? Pour la question de comment devons-nous manger, nous y avons répondu dans l’article sur un meilleur régime alimentaire pour la planète.

Silhouette, Développement Durable

Nous allons davantage nous intéresser à la manière que l’on devrait avoir de vivre. Nous devons réfléchir à notre manière de se déplacer, de vivre en société tout simplement.

Le développement durable : un changement

Ce sont des questions qui peuvent paraitre lourdes car elles incitent une remise en question sur notre mode de développement économique, politique et social.

Cette réflexion pousse encore plus loin car elles questionnent sur nos formes de redistribution et de partage. C’est finalement l’ensemble du mode de vie qui peut être bouleversé par le développement durable.

Alors en effet, nous devons faire attention aux économies d’eau, d’énergie, favoriser des types de transports plutôt que d’autres, acheter des produits peu polluants et durables mais changer de pratique ou d’habitude ne suffira pas.

La notion de développement durable interroge plus en « profondeur » l’individu, une remise en question personnelle, une introspection sur ses manières d’agir. Elle pousse même à se questionner sur le sens de notre vie que ça soit individuelle ou collective.

Il serait peut-être davantage pertinent dans ce cas de parler de style de vie plus que de mode de vie.

La notion de mode enferme le développement durable dans l’idée de modèle, une chose qui est bien et qui est unique à suivre. Or, le développement durable est beaucoup plus vaste et à nuancer selon différentes idées.

La notion de style peut prendre des formes multiples, elle n’est pas fixe.

Penser collectif

Aujourd’hui, nous sommes arrivés à un point où il faut trouver un autre vivre ensemble, il faut être plus respectueux de la nature mais également davantage solidaire.

Nous ne pouvons plus ou pas continuer à se développer de manière individualiste et penser que cela marchera. Il n’y a pas de fonctionnement unique et qui marchera pour tous.

Prenons l’exemple des biocarburants, ils sont moins polluants que le pétrole mais ont des mauvais effets sur l’alimentation. Nous devons commencer à comprendre que ce qui va importer maintenant est la manière de choisir plus que le choix qui sera retenu qui permettra de savoir si la solution est bonne ou pas.

Vent, Énergie, Socket, Environnement

Comme le dit Elena Lasida : « C’est surtout dans la manière de décider ensemble, dans la manière de faire des choix de société, dans la manière de construire des projets collectifs que le développement pourra être qualifié de durable, de viable et de vivable. »

Nous devons faire attention à notre planète et la question de la mer, qui est une de nos principales ressources, est un enjeu majeur dans le développement durable.

La notion de développement durable ne doit pas être entré dans notre langage comme quelque chose de banal, derrière quoi il y a un vide. Cela doit être une notion qui est appliquée, et comprise par un plus grand nombre d’entre nous. Nous pouvons compter différents acteurs dans ce développement durable comme les entreprises qui jouent un rôle incontestable, les politiques mais également les particuliers. Nous avons tous un rôle à jouer alors prenons nos responsabilité !

Posted in Développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *