Menu Fermer

Les insectes pollinisateurs dans notre biodiversité

Les insectes pollinisateurs sont importants pour nos ressources que nous pouvons récolter, en effet ceux-ci assurent la reproduction de l’espèce végétale (tant les fleurs que les plantes). Quand ils sont en danger voire en voix d’extinction, ils créent un danger pour nous aussi car certaines régions feront face à un manque de ressources et d’alimentation naturelle.

Les insectes pollinisateurs, qui sont-ils ?

Nous entendons souvent parler de l’extinction des abeilles mais ce ne sont pas les seuls hyménoptères. Les frelons, les bourdons et même les guêpes font aussi parties de la famille de pollinisateurs.

Parmi les coléoptères, nous pouvons citer les coccinelles, les hannetons des roses, les diptères avec les syrphes et pour finir les papillons qui sont d’excellents pollinisateurs.

Coléoptères, Insectes, Nature, Macro

Ces petits insectes aident activement à la protection, en protégeant nos cultures d’autres insectes malfaisants. Ils assurent aussi la plus grosse partie du travail en butinant chaque fleur pour déposer son pollen sur une autre. Certains penseront que le vent peut remplacer ces insectes mais ceux-ci font un travail d’exception.

Les causes de leur disparition

En effet, l’humain est en grande partie responsable de tout. L’urbanisation et la pollution sont les facteurs clés mais aussi l’utilisation dite intempestive de pesticides. Le manque de plantes et de fleures et le dérèglement climatique sont aussi une cause de la disparition des insectes pollinisateurs.

Les frelons asiatiques parasitent aussi les abeilles.

Certains apiculteurs détruisent aussi leur propre essaim à force de voyager et de vouloir polliniser un peu partout.

L'Homme, Apiculteur, Apiculture, Ruche

Pour finir, l’homme est aussi une cause, lui-même voyant ces insectes comme « une source de danger » l’éradique lui-même pour éviter certaines maladies ou pour simplement nuire à une population d’insectes mais entraînant une autre espèce dans sa chute.

Les conséquences de leur disparition

Autant pour l’économie que pour l’environnement, l’extinction des abeilles constituerait une lourde perte car on sait que plus de 80% des cultures sont dépendantes de ces insectes. Certains scientifiques disent que si les bailles venaient à disparaître, l’humain n’aurait plus que 4 ans à vivre. Effectivement, si les abeilles ont besoin des fleurs, les fleurs ont besoin des abeilles : c’est un cercle vicieux.

L’humain se punit tout seul car la flore est tout aussi importante pour les abeilles que pour lui-même. Mais aussi économiquement car la disparition de tout ça ferait augmenter les prix dû à la rareté.

Les Colonies D'Abeilles, Abeilles, Ruche

Les abeilles engrangent plus de 100 milliards d’euros chaque année pour l’économie

Près de 30% des colonies d’abeilles disparaissent chaque année et une colonie contient environ entre 50 000 et 60 000 abeilles.

Depuis 1980, on peut dénombrer 80% de flore en moins

Il y a plus de 20 000 espèces d’abeilles, et celles-ci permettent de reproduire plus de 80% de l’espèce végétale terrestre.

Quels sont les moyens pour sauver ces insectes ?

Suivant les conséquences de leur disparition, il est urgent de réduire au maximum l’utilisation des pesticides, donc en soi revenir aux anciennes méthodes de récoltes et de productions.

Résultat de recherche d'images pour "pollinis"

Des ONG mettent en place des systèmes de parrainages, ou encore de dons pour des ruches afin de permettre à celles-ci de pouvoir vivre plus longtemps et plus naturellement.

Pour finir, il est important de sauver les insectes pollinisateurs ainsi que la biodiversité car cela revient à nous sauver nous même.

Posted in Développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *