Menu Fermer

Comment réussir son compost ?

Composter c’est recycler les déchets verts de la maison et du jardin en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent.

Pourquoi faire du compostage ?

Le compostage domestique permet de réduire les ordures ménagères d’un foyer ; en effet environ 30% de nos déchets sont composables.

Finalement le compostage présente deux avantages majeurs : réduire les ordures ménagères et obtenir du compost gratuitement de manière écologique et naturelle.

Qu’est-ce que le compost ?

Compost, Fruits Et Légumes, Compostage, Peau De Banane

Le compost est le résultat de la transformation de déchets organiques par des micro-organismes et petits animaux en un produit comparable à du terreau. Il a pour objectif de nourrir protéger et de fortifier nos plantes et le potager. C’est aussi un engrais naturel et de qualité qui ne dégage aucune mauvaise odeur. Le compost améliore la croissance des végétaux.

Quel composteur acheter ?

Il existe trois types de composteurs : le bac à compost, le composteur rotatif et le lombricomposteur. Dans les trois cas il faut avoir de la place dans son jardin ou sur son balcon.

  • Le bac à compost : en bois ou en plastique, il est la solution la plus économique pour les petites surfaces. Il faut compter une cinquantaine d’euros.
  • Le composteur rotatif : il permet de faire du compost plus rapidement, en environ six mois, mais c’est une solution au coût relativement élevé par rapport aux composteurs classiques : il faut compter au minimum 100 euros.
  • Le lombricomposteur : il permet de créer du compost grâce à l’intervention de vers de cultures qui aident à la décomposition des déchets. Il est possible d’en trouver à partir de 50 euros.

3 conseils pour réussir son compost

Les trois clés pour réussir un compost sont : mélanger, aérer et humidifier.

  • Mélanger : il faut mélanger à chaque fois que vous ajoutez des déchets pour faire démarrer le processus de fermentation. Pour que ce processus soit efficace, il faut alterner les déchets : les déchets secs (feuilles mortes, paille…) et les déchets humides (herbes, gazon…).
  • Aérer : l’aération est essentielle ; l’oxygène est vital aux micro-organismes qui interviennent dans le processus de décomposition des déchets.
  • Humidifier : le tas de compost doit être assez humide, comme une éponge pressée.

Suivre le bon déroulement du compost

Deux ou trois semaines après la mise en route du compost il est important d’examiner l’aération et le taux d’humidité du tas.

  • S’il sent l’œuf pourri, c’est qu’il manque d’air et contient trop de matières vertes : il faut le mélanger et le retourner.
  • À l’inverse, s’il n’y a pas d’odeur c’est qu’il manque sûrement de l’eau, les déchets sont fossilisés, le processus est figé. Il faut donc arroser pour réactiver le processus.

Mon compost est-il prêt ?

Selon les saisons la durée de maturation du compost est différente. Au printemps/été, il peut être mûr au bout de 3 à 6 mois alors qu’en automne/hiver il faudra attendre 6 à 9 mois. Plus le compost est bien isolé et retourné régulièrement plus la durée sera courte. Certains composteurs permettent même la réalisation d’un compost de qualité en seulement 4 à 6 semaines.

L'Automne, Prairie, Feuilles, Nature, Grass, Arbre

Le compost est prêt lorsqu’il sent la terre forestière et qu’il s’effrite facilement. Il faut le retirer par la base et l’incorporer au pied des plantes ou dans les trous des plantations. Il ne faut pas l’enterrer mais seulement l’incorporer de façon superficielle.

Posted in Recyclage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *